Ecole H.Wallon à GAUCHY – Mr LUBIN Denis

Ecole H.Wallon à GAUCHY – Mr LUBIN Denis

19 janvier 2017Classe de CM1-CM2

Bilan de l’atelier d’écriture suite au spectacle
« Le monde sous les flaques »

Les artistes sont arrivés dans la classe le lendemain du spectacle auquel avaient assisté les enfants. Ils étaient étonnés, pour certains, de les voir en vrai dans la classe et habillés comme dans la vie de tous les jours. (et non plus en costume de scène)
Les artistes ont d’abord proposé un moment de relaxation propice à la méditation sur certaines sensations de leur corps. Les enfants étaient allongés au sol dans une salle sur des tapis et sur indication du meneur de séance ils étaient invités à lâcher prise pour partir explorer leur imaginaire. ( le bol tibétain du spectacle servait à replonger dans l’atmosphère du spectacle vécu la veille) Au fur et à mesure que le temps passait une certaine quiétude s’installa propice à laisser vagabonder ses pensées.
Après ce moment d’une petite trentaine de minutes, les enfants sont revenus en classe où ils ont reçu un carnet de route pour raconter leur voyage dans cet imaginaire. Ils écrivirent chacun pour relater leur voyage intérieur et décrire ce monde qui leur est propre et qui leur appartient. Je fus surpris de les voir écrire autant de choses et d’autant plus pour certains qui ne m’avaient jamais montré de telles dispositions à l’écriture auparavant. L’ambiance dans la classe était silencieuse, calme et paisible. Chacun était concentré sur son texte et respectueux de ce silence qui servait à se concentrer sur son « travail ». En était-il vraiment un ?
Les carnets furent vite remplis et après une demi-heure, il a été demandé si quelqu’un voulait lire son texte à l’assemblée des personnes présentes. Après quelques hésitations les premiers se lancèrent et finalement toute la classe y passa sauf un élève. Il n’y eut ni jugement, ni moquerie sur ce que chacun disait de son monde et ce fut agréable d’entendre tous ces récits si divers et variés. Et même si singulier pour certains.
Après quelques échanges avec la troupe sur ce qu’ils avaient vécu au spectacle et ce matin-là ensemble, pour conclure cette parenthèse, il a été demandé à chacun de continuer à entretenir ce monde et y revenir aussi souvent que chacun le souhaitait.
Les artistes prirent congés des enfants et repartirent comme ils étaient venus en laissant le soin à chacun de se rappeler cette matinée si particulière de la vie de notre classe.
J’ai pu observer pendant les semaines qui suivirent de nombreux élèves prendre leur carnet soit pour y ajouter des choses soit pour simplement le relire en souvenir de cette expérience vécue grâce au spectacle.
Lors d’une sortie suivante à la MCL, un jour de pluie, un de mes élèves fit ressurgir ce moment par sa réflexion au moment d’arriver près d’une flaque d’eau où il demanda à ses camarades d’éviter de marcher dedans pour ne pas déranger les gens du dessous ! Toute la classe se prêta volontiers à sa requête et évita scrupuleusement cette flaque où chacun jeta un regard en passant pour essayer d’y trouver des traces d’irréel, faisant tantôt un signe de la main, tantôt une grimace ou un grand pas au-dessus.
Chacun voulant finalement croire à ces mondes parallèles ! Magique.
Je suis pleinement satisfait de cet atelier où tous les élèves entrèrent dans le jeu et où chacun fut respectueux de l’univers de l’autre. Bel exemple du « vivons ensemble ».
Un grand merci à la compagnie « l’Artifice » pour ce moment partagé avec nous.
Ils ont laissé un souvenir plus que durable dans la tête des enfants de ma classe.

À propos de l’auteur

Loïc administrator

Loïc Bozzani Webmaster/Communication Maison de la Culture et des Loisirs 02430 Gauchy 0323402000

Laisser un commentaire

SOCIALICON
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram